img_4999

Version 2

Atmosphère

Je gribouilliais/zozotais un zéro

du fond de ma chambre

et je vous écris les heures

comme un maniaque

 

et quand je cherche à voir

mes propres yeux fiévreux

Et je sais que tandis que

mon corps et dans la voiture

que brûlent les bords de la route

s’élève une fumée noir

 

Et que cette fumée

remplira l’atmosphère

et je serai partout

 

et si le zéro est silencieux

il devient infinement muet

Et le silence infini

me pénètre et me rend extérieur

 

je me sens être lumière

 

Je m’élève au-dessus

comme saisi par les épaules

et dans l’air je flotte

Je sens le souffle dans mon visage

je garde les jeux grands ouverts

 

Et je vois le monde

et je crie aaaaaaaaa

aaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaa

aaaaaa!

notes: prendre un compte que c’est un male et femelle entity

Advertisements